Pour les interlocuteurs qui ne le savent pas, la fasciathérapie est tout simplement une approche manuelle qui est axée sur les fascias. Ces derniers font référence à des membranes de tissu conjonctif présent dans l’ensemble du corps humain. En bref, il est question d’une thérapie pour aider le corps de manière non invasif à se détendre et à résorber les douleurs des fascias qui se rétractent dans des cas de stress, traumatisme, malposition et ainsi de suite.

Les grands principes de la fasciathérapie

Le travail de la fasciathérapie est de redonner de la souplesse au corps humain. Les patients pour ce genre de thérapie vont des nourrissons aux personnes âgées. Les plus ciblés sont également les sportifs. Il s’agit d’une thérapie axée sur la douceur et la bienfaisance pour améliorer le corps humain. Les fascias sont une membrane de tissu conjonctif et n’ont pas de contours définis. La connaissance de ces derniers ne date pas d’hier comme le démontre la première mise en évidence de ces derniers dans les années 1800 par Bichat. Pour ce qui est de la constitution, il est surtout question de collagène pour un aspect gélatineux. Les fascias sont divisés en plusieurs couches reliées entre elles qu’est la couche superficielle, profonde et méningée. L’importance d’une approche thérapeutique à leur égard est facilement démontrée par les experts en la matière. Les années de recherches permettent de dire que les fascias ont une excellente capacité de contraction.

Faire appel à la fasciathérapie dans le secteur sportif

Il faut savoir que la fasciathérapie fonctionne également pour ce qui est du secteur sportif. En effet, les fascias réagissent très bien au mouvement. Pour les cas d’un exercice trop intense ou mal réalisé, cela peut conduire à certaines conséquences. Les adhérences et rétractations des fascias ont alors tendance à diminuer. C’est là qu’entre en scène la fasciathérapie. Cette dernière est très sollicitée pour des situations comme les cas de tendinites, de capsulite ou de fasciite plantaire. Les traumatismes font aussi partie du lot. La fasciathérapie par son toucher fin et précis permet de toucher de très nombreuses personnes. La fasciathérapie est vraiment excellente concernant la prise en charge des troubles respiratoires. Pour ce qui est des traumatismes, le toucher fin du thérapeute est assez précis pour aborder la zone douloureuse sans contrainte. La fasciathérapie est aussi efficace pour la sénescence qui est une période de changements au niveau du corps. Les nourrissons sont aussi concernés par la fasciathérapie que ce soit pour les douleurs de croissance, de scolioses et ainsi de suite. Elle s’adresse également aux mères qui passent par les contraintes de l’accouchement.

Le cadre de la pratique de la fasciathérapie

Concernant la fasciathérapie, il y a des médecins, des ostéopathes, des kinésithérapeutes. En bref, c’est une séance où le professionnel doit être à l’écoute du patient. Non seulement il est question d’avoir un toucher fin et une certaine capacité à trouver les zones de tensions. Pour ce qui est du déroulement de la séance, ce sont les principes de globalité et d’homéostasie qui sont les vecteurs de la fasciathérapie. Ce n’est qu’une fois qu’il a cerné les motifs de consultation ainsi que les antécédents que le professionnel va apposer ses mains sur le corps du patient. Le toucher doit non seulement être fin, mais aussi subtil et surtout entrainé. Pour ce qui est de la durée de la séance, cela va de 45 minutes à une heure selon le thérapeute. La séance peut être renouvelée ou être unique selon les besoins.

Catégories : Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avec la participation de: efficientcall.fr