Vous êtes une mère de famille qui vit chaque jour la violence de votre conjoint ? Vous ne savez que faire contre cela et comment échapper à cette violence conjugale infernale ? Partir vous cacher, tout abandonner et disparaitre, est-ce réellement la solution adéquate ? Certes, dans une situation de danger, vous avez entièrement le droit de partir vous réfugier dans un endroit sûr avec vos enfants. Mais votre parcours sera long et semé d’embûches, avant d’arriver réellement à lutter efficacement contre cette situation inconcevable.

La manifestation de la violence conjugale

Les violences conjugales peuvent prendre plusieurs formes, isolées ou bien conjointes, telles que :

  • La violence psychologique qui vous disqualifie de tout ce que vous êtes ;
  • La forme verbale qui vous humilie ;
  • Celle économique qui consiste à vous soumettre par le pouvoir de l’argent ;
  • La violence sexuelle ou le viol marital qui vous impose des relations sans consentement.

Tous ces types de comportements engendrent généralement une violence physique qui constitue la forme la plus courant en matière de violence conjugale. Les femmes sont les plus concernées, car elles portent souvent des traces relativement visibles. Cette situation touche les femmes de quasiment tous milieux culturels, économiques ou intellectuels.

Pourquoi l’homme devient-il violent envers sa femme ?

Certaines raisons peuvent déclencher cette violence chez les hommes, comme :

  • La grossesse ou la naissance d’un enfant, car le mari peut mal supporter le fait de ne plus être le centre d’attention ;
  • La jalousie excessive qui peut causer l’isolement de la femme, car son conjoint ne tolère pas le fait que cette dernière puisse rencontrer d’autres hommes à part lui. En effet, il craint constamment que sa femme le quitte, donc il devient agressif et possessif.

En ce qui concerne le sujet violent, le fauteur de trouble s’est considéré comment totalement bon. Il ne se permet donc aucune défaillance. Il va alors s’imaginer une représentation également idéale de sa femme. Mais lorsque cette image idéalisée est ternie, il sera mauvais et très violent. Du côté de la victime, lorsque la violence apparaît, elle deviendra elle aussi mauvaise et, en même temps, sera considérée comme incompétente. Son conjoint pense certainement qu’elle n’a pas pu ou n’a pas su être à la hauteur de ses attentes.

Le parcours pour sortir de la violence conjugale

Ce parcours est notamment très difficile, car il est parfois semé de va-et-vient. En effet, dans un premier temps, si vous quittez votre domicile conjugal, vous y retournerez sans doute. Votre mari vous promet que la violence ne se produira plus, tout en vous démontrant qu’il vous aime toujours. Cependant, dans la plupart des cas, ces promesses ne sont que vaines, donc sachez que votre parcours sera long et surtout, chaotique.
En consultant maman solo, vous pourrez voir qu’il existe des aides sociales comme les foyers d’hébergement pour femmes battues, afin de vous aider à surmonter votre épreuve. La plupart des femmes de classe moyenne, refusent malheureusement d’y aller, sous prétexte qu’elles vivront encore plus une situation pénible et embarrassante. Elles seront totalement isolées et perdront tout contact avec leurs proches, alors elles ne préfèrent pas solliciter. Si tel est votre cas, sachez que des aides psychologiques peuvent vous être proposées dans des lieux d’écoute, de parole et de conseils. Ainsi, vous verrez que vous n’êtes pas la seule à subir une violence conjugale. Vous serez même invitée à participer à une séance individuelle avec une conseillère spécialisée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avec la participation de: efficientcall.fr